Cher Père Noël,
À quelques jours des fêtes, nous prenons le temps de t’écrire pour te faire une demande spéciale. Comme tu l’as probablement vu de ton traineau, de plus en plus de Québécois peinent à se trouver un logement abordable, ceux-ci étant trop chers, insalubres ou inadaptés à leurs besoins.
En effet Père Noël, le Québec fait face à une crise du logement sans précédent. Avant la pandémie, ce sont 457 365 ménages québécois qui avaient des besoins impérieux en logement et depuis, les besoins ne font qu’augmenter. Passer du temps à la maison comme cette année, cela fait réaliser l’importance d’avoir un chez-soi convenable.
Au Québec, nous avons la chance d’avoir un modèle unique, le programme AccèsLogis. Celui-ci permet de construire des coopératives ou des OBNL d’habitation qui répondent aux besoins des personnes les plus démunies, des aînés, des itinérants, des femmes violentées et des personnes atteintes de problèmes de santé mentale ou physique, pour ne nommer que ceux-là. Pour te donner une idée de grandeur, près de 45 000 logements ont été construits depuis 1997 grâce à ce programme.
Mais aujourd’hui, nous devons faire face à une problématique importante. Selon la conception du programme, le gouvernement devrait financer à 50 % les projets d’habitation. Cependant, depuis 2012, ce pourcentage n’est pas à la hauteur. Aujourd’hui, nous nous retrouvons avec 14 500 logements en cours de réalisation qui ne sont pas construits, faute de financement suffisant.
Pire, depuis le budget de 2018, le gouvernement n’a financé aucun nouveau logement dans AccèsLogis. Du jamais vu depuis plus de 40 ans…. Pourtant, juste dans notre réseau, 10 000 logements sont prêts à être construits et attendent impatiemment que le gouvernement les finance.
Il y a urgence d’investir et nous travaillons fort pour sensibiliser les 125 députés de l’Assemblée nationale du Québec ! Avoir un toit sur la tête est un besoin de base et permet de plus, de garder les gens en santé.
L’ensemble du milieu de l’habitation sociale et communautaire a interpellé le gouvernement.Nous avons aussi demandé aux municipalités de nous aider à les convaincre. Depuis l’été dernier, 232 municipalités représentant 51 % de la population ont adopté une résolution pour une nouvelle programmation. Même la Fédération québécoise des municipalités (FQM)a voté une résolution qui va dans ce même sens.
Une coalition composée de syndicats, du patronat, d’environnementalistes, des chambres de commerce et de l’économie sociale appelée le G15+, s’est jointe à nous pour demander d’investir dans le logement dans le cadre d’« une relance verte et solidaire ». Une coalition de tous les milieux qui parlent d’une seule voix. En effet, nous étions réellement surpris de ne voir aucun investissement dans la mise à jour économique de novembre dernier.
Inutile de te rappeler que nous sommes en pleine deuxième vague de COVID-19. Peux-tu imaginer Père Noël,, la détresse que ces personnes mal logées doivent vivre alors qu’elles sont confinées à la maison depuis maintenant plus de neuf mois?
À quelques jours du temps des fêtes, nous avons envoyé une boule de Noël aux députÉs de L’Assemblée nationale pour leur rappeler qu’un logement, ça ne se trouve pas sous le sapin.
Cette année, nous te demandons un seul cadeau, celui que le gouvernement prenne conscience de la crise du logement et qu’il investisse à la hauteur des besoins. Nous savons que nous pouvons compter sur toi !
Merci d’avance !
Alain Marcoux

Président, Association des groupes de ressources techniques du Québec

Nous joindre

Cité des Batisseurs
Groupe de Ressources Techniques

896, rue Leventoux
Baie-Comeau (Québec) G5C 1K1

Téléphone : 418 589-6877
Sans frais : 1 800 962-6877
Télécopieur : 418 589-5331

batis1978@globetrotter.net

Nos bureaux sont ouverts :

du lundi au jeudi 
de 8 h 30 à midi
et de 13 h à 16 h 30

Le vendredi de
8 h 30 à midi

Nous joindre

*
SVP mettre votre nom

*
SVP mettre votre adresse courriel

*
Mettre le sujet au message

*
Please let us know your message.

*

Entrée non valide